Chronique – Endgame, Tome 1 : L’Appel, de James Frey et Nils Johnson-Shelton

Processed with MOLDIV

Edition : Gallimard
Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L’humanité toute entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d’années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre et résoudre la Grande Enigme. Si aucun n’y parvient, nous sommes tous perdus.

Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques, ils ne sont pas immortels, mais ils sont entraînés !

Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions…

Cependant, il n’y aura qu’un seul vainqueur.

Mon avis : 

Je confesse, j’ai été curieuse de découvrir cette saga, après avoir entendu maintes fois qu’elle ressemblait à Hunger games. Cette dernière est une de mes favorites, alors forcément, j’ai été faible (excuse un peu bidon, je te l’accorde haha).

Dès les premières pages, on entre dans une violence folle, une catastrophe qui engendre de nombreuses morts et blessés. La plume de l’auteur me surprend déjà, par son rythme saccadé.  A part le fait que des « élus » doivent s’entretuer pour qu’il n’en reste qu’un seul, il n’existe pas de lien, ni de ressemblance avec Hunger games. L’histoire a commencé à m’intéresser lors de la réunion des joueurs en Chine. Mais très vite, je perdais le fil de l’histoire, notamment avec les noms des personnages, sachant que dans cette saga, on suit non seulement chacun des joueurs, mais en plus, le petit ami d’une candidate, qui lui, ne joue pas. On voyage rapidement avec chacun des joueurs à travers le monde, les aventures, actions et évènements s’enchaînent. Les joueurs nous sont décrits comme étant sombres, antipathiques, égoïstes et violents, exceptés quelques-uns. Malgré le rythme excessivement rapide dès le départ, j’ai mes petites préférences quant aux personnages (surtout Chiyoko !). J’ai détesté le triangle amoureux qui nous est présenté dans ce livre, les trois personnages principaux m’ont clairement agacée. Trop de clichés, le petit-ami collant à souhait (cela aurait pu être mignon, mais ce n’est pas le cas ici), Sarah la quasi-parfaite indécise, Jago le soi-disant « bad boy »… C’est simple, dès que je tombais sur un chapitre qui leur est dédié, je poussais un soupir exaspéré. J’ai trouvé les autres joueurs presque inintéressants. Ils méritaient plus de profondeur et d’intérêt, je suppose que les tomes suivants leur seront davantage consacrés, sachant que des joueurs sont déjà éliminés à la fin de ce premier.

Contrairement à de nombreux lecteurs, j’ai été déçue de ce premier tome. Le rythme était trop saccadé à mes yeux, et j’ai été déçue de la fin. Même si on me dit que les tomes suivants traiteront l’histoire des personnages plus en profondeur, même si l’intrigue de base est très bien pensée et menée, je n’éprouve pas le moindre envie de connaître la suite en fermant ce bouquin. Malgré toutes ces notes négatives, j’ai passé un bon moment au cours de ma lecture, c’est juste que la fin de ce premier tome ne me donne pas suffisamment envie de continuer l’aventure, ni de retrouver les survivants.

Livre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :