Chronique – Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers, de Benjamin Alire Saeng

Processed with MOLDIV

Titre : Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers

Auteur : Benjamin Alire Saenz

Maison d’Edition : Pocket Jeunesse

Résumé
Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers. 
Mon avis

C’est après tout le monde que je me décide enfin à lire ce bouquin. J’en ai entendu que du bien, que ce soit dans les blogs, sur Instagram, ou encore les chaînes Booktube. Je me le suis donc procuré à la médiathèque (sans oublié le fait que la couverture me faisait clairement de l’oeil). Mais si j’ai mis autant de temps à me décider à le lire, c’est surtout parce que je craignais avoir mis ma barre d’exigence trop haute, à force d’en entendre que du bien.

Aristote et Dante sont deux garçons très différents. Aristote, ayant des soeurs et un frère bien plus âgés, est un solitaire relativement réservé, qui ne manque de rien à première vue. Et pourtant, à 15 ans, il a l’impression d’être perpétuellement en colère, sachant que son frère, étant en prison, est un sujet tabou dans sa propre maison, traité tel un défunt, voire une personne n’ayant jamais existé. Ses parents sont guère communicatifs, notamment son père. Il se cherche, se pose des questions sur lui-même. Tant qu’à Dante, sûr de lui, il entretient une relation presque fusionnelle avec ses parents malgré son adolescence, il assume ses choix et ses opinions, ainsi que l’amour qu’il porte à ses proches.

J’ai réellement apprécié la plume fluide de l’auteur, les pages tournaient à une vitesse folle, sauf vers le milieu, où j’ai trouvé qu’il y avait un peu de longueur. Je me suis facilement retrouvée dans le personnage d’Aristote, ayant de nombreux points en commun avec lui. L’auteur traite merveilleusement bien les diverses étapes de la période d’adolescence, où on se cherche, où on se pose des questions, on cherche à se construire, à forger ses opinions et à les assumer…

A travers des personnages simples et très réalistes, l’auteur amène le lecteur à vivre différentes émotions, avec un grain d’humour par-ci, par-là, et à s’y attacher.

Je pense que vous l’aurez compris, j’ai adoré ce bouquin, il est même devenu un COUP DE COEUR !

 

 

Livre

2 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :